Un combat de loups

 

Un soir, un vieil homme fait part à son petit-fils d’une bataille qui se déroule à l’intérieur de lui-même.

Mon fils, ce combat est entre deux loups forts.

Le premier loup, mauvais, est plein de colère, d’envie, de peine, de regrets, d’avidité, d’arrogance, d’apitoiement sur lui-même, de culpabilité, de ressentiment intérieur, de mensonges, de fausse fierté, de supériorité et d’égocentrisme.

Le second loup, bon, est rempli de joie, de paix, d’amour, d’espoir, de sérénité, d’humilité, de gentillesse, de bienveillance, d’empathie, de générosité, de vérité, de compassion et de foi.

Le petit-fils, légèrement désorienté, réfléchit un instant avant d’interroger son grand-père :

Quel est donc celui qui gagne ?

L’homme répond simplement :

Celui que je nourris !