La première mère

 

Nous ignorons si elle était quelque part ou si, en engendrant, elle devint ce quelque part. Nous cherchons celui qui l’a ensemencée sans savoir s’il existe. L’éclatement de son placenta marqua le début du Temps et engendra une rivière aux eaux dorées plus lumineuses et brûlantes que tous les soleils réunis dans laquelle se baigne encore sa progéniture.

Des quatre premiers-nés, Neutrono et Protona choisirent le Temps comme témoin alors que Pasneutrono et Pasprotona s’établirent au royaume de Sanstemps.

Galaxie

Une infinitésimale fraction de seconde plus tard, Électrono et Positrona nageaient au gré du Temps dans la mare maternelle alors que Pasélectrono et Paspositrona suivaient une autre voie qui pouvait être aussi bien une mamelle de la Mère universelle que la tutelle paternelle, qui sait ?


Galaxie

Au fil des millisecondes suivantes, le jeune Temps filait très lentement pendant que les enfants se multipliaient à un rythme accéléré tout en suivant la rivière dont le cours continue à se tracer de nos jours. Il aura fallu moins d’une seconde à ces nouveaux-nés pour former les premières familles atomiques à l’origine des composés chimiques de l’Univers.

Les premiers astres virent le jour un milliard d’années après le Temps et se perpétuent encore à mesure que la rivière originelle se refroidit. Parmi eux, un jeune adolescent, notre Soleil, s’est fusionné il y a près de 5 milliards d’années, soit 10 milliards d’années après le début du Temps. La Terre et ses soeurs lui tournent autour depuis leurs naissances…