D'origaNo

Aurore

 

Aurore

 

Pieds nus, je m’éveille dans la nuit,
Guettant l’éveil de l’aurore.
Je marche et marche inassouvie.
À l’air, je m’incorpore.

 

De-ci de-là, ils me saluent,
Ces géants du présent,
Verts et branchus,
Ces arbres arc-boutant.

 

Ils chuchotent et m’enchantent,
M’invitent dans leur balancement,
Ébranlant leur charpente
Et leur détachement.

 

À l'air, je m'incorpore

Ambiance sonore

Démarrez la vidéo ci-contre pour entendre la bande son associée au poème Aurore.